INFO CLUB SANDWICH : semaine du 17 au 21 mai

Retour sur les émissions du 17 mai au 21 mai

Lundi 17 mai

Lundi 17 mai, c’est la journée mondiale de lutte contre les LGBT phobies, une journée de lutte contre les discriminations pour des raisons d’identité de genre ou d’orientation sexuelle. A cette occasion, L’UPJV – Université de Picardie Jules Verne consacre deux journées à cette thématique avec des conférences et des ateliers.
Antoine Le Blanc est l’invité de l’UPJV pour animer une visio-conférence intitulée : « Construire des territoires rassurants ? l’exemple du sport LGBT en France ».
Mardi 18 mai
Lundi 17 mai, c’était la journée mondiale de lutte contre les LGBT phobies, une journée de lutte contre les discriminations pour des raisons d’identité de genre ou d’orientation sexuelle.
A cette occasion, l’UPJV – Université de Picardie Jules Verne consacre deux journées à cette thématique avec des conférences et des ateliers.
Johanna Renard est l’invité de l’UPJV pour animer une visio-conférence intitulée : « Féminités déviantes : identités, érotismes et politiques visuelles queers ».
Mercredi 19 mai
Avec Radio Campus Amiens, nous sommes à la citadelle dans le cadre des deux journées organisées par l’UPJV le lundi 17 Mai et le mardi 18 Mai. Le but est de lutter contre les discriminations faites aux personnes LGBTQI+ !
Pour cela, aujourd’hui nous avons le plaisir de recevoir quatre associations amiénoises avec Estelle pour Les Bavardes, Timothée de l’association Flash Our True Colors, Franck pour SOS homophobie Picardie et Alex et Matt de l’association Divergenre !
Pour en savoir plus sur le festival IDAHOT rendez-vous sur leur page facebook Collectif Idahot Amiens !
Vendredi 21 mai
Dans cette émission retrouvez Julien Graux de la Compagnie Issue de Secours en résidence au Centre Culturel Léo Lagrange à Amiens.
Il nous présente le spectacle « Les Tisseurs d’Instant » qui a été imaginé à la suite d’une collecte de témoignages d’anciens ouvriers textiles samariens.
Pour réserver vos places, contactez le Centre Culturel Léo Lagrange!

Les commentaires sont clos.